Accueil - - Contact

OYEZ - OYEZ, JEUNES GENERATIONS...

Debout les jeunes !

Les grandes avancées conceptuelles mirent souvent du temps à se démocratiser, mais...

La jeunesse représente souvent l’espoir...

L’espoir de voir un jour se réaliser les plus grandes ambitions [1] que les générations précédentes ne sont pas parvenues à mettre en œuvre, laissant ainsi dans l’orphelinat, en disparaissant, une jeunesse héritière d’une vaste culture humaine et face à un défi de plus en plus ample. Culture humaine, aujourd’hui si fragmentée et éparse qu’elle ressemble aux pièces d’un immense puzzle en cours de construction, celui-ci dépassant à jamais notre ligne d’horizon. [2] Dans le recueillement, l’angoisse et la tourmente, de génération en génération, celles-ci s’assemblent depuis cinq mille ans, pour donner une image de nous mêmes encore si floue que l’on ne parvienne encore a en distinguer le visage.

Jeunes hommes et femmes ! C’est vous un jour qui serez amenés à construire le monde de vos enfants. Ne trépignez-point à prendre la barre mais plutôt méditez sagement et patiemment... Car, si les générations vieillissantes vous empêchent de faire éclore vos projets les plus fous, leur mort clinique déclarera bientôt votre avènement vous laissant ainsi les coudées exécutives. Cela, à l’heure ou de larges possibilités évolutives s’offrent aux Hommes contemporains que nous sommes, n’est pas sans vous laisser une lourde responsabilité sur les épaules, à laquelle il convient de vous préparer le plus dignement possible. Car, n’oubliez jamais que désormais [3] nous récoltons ce que nos parents ont semé et semons ce que nos enfants récolteront.

Je souhaite vivement que la grande idée que j’ai ici exposée puisse nourrir vos réflexions les plus profondes et que ce socle idéologique soit le ferment d’un creuset social en effervescence.

Sans vouloir vous commander, vous ferez bien entendu ce que vous voudrez de cette idéologie récente en élaboration, mais l’ignorer serait à mon sens passer à côté d’une grande opportunité qui pourrait d’après moi, mais je ne serais sans doute plus là pour le voir, être le vecteur d’un grand rêve humaniste qui je l’imagine a dû se fabriquer en beaucoup d’entre-nous au cours de ces quelques siècles précédants...

Sans aucun doute comme beaucoup d’entre nous, j’ai fait et je ferai ce que j’aurai pu, il vous appartient d’enterrer ou de faire éclore la pertinence du balbutiement de ce cette visée ambitieuse aujourd’hui encore tout à fait singulière.

L’unité en est l’un de ses maître mots, ainsi pour être bref et finir sur un message rassembleur, actualisons ensemble le vieux dream de Karl MARX avec un nouveau manifeste :

CAPITALISTES EGALITAIRES DE TOUS LES PAYS MULTIPLIEZ-VOUS...



[1] telle que par exemple ne serait-ce que la Paix au sein de l’humanité qui fût le rêve de tant d’hommes et de femmes.

[2] Si à l’époque de NEWTON, un seul homme pouvait encore embrasser approximativement l’ensemble d’un savoir, désormais aussi étendue qu’elle puisse être la culture d’un seul homme ne peut plus globaliser la totalité des connaissances humaines.

[3] La célérité présente de l’évolution épistémologique fait que celle-ci devient d’ailleurs visible à l’intérieur même d’une génération. Ce qui n’était pas vrai dans un passé (surtout lointain). Les évolutions se faisaient à un rythme tellement lent que celles-ci n’étaient pas perceptibles et donnaient une impression d’immuabilité.

Accueil